Premier ministre Rama en visite en France, invité du Président Macron

Déclaration du Premier ministre Edi Rama après la rencontre du 22 mars 2021 avec le président français Macron:

J'ai reçu une invitation du Président, que je n'avais pas rencontré depuis un certain temps maintenant. Il a souhaité avoir un déjeuner de travail avec moi et discuter des relations bilatérales, de l'avancement du programme de l'Agence française de développement qui est impliqué dans le financement de trois projets importants, le plus important étant l'investissement destiné à finaliser tout le travail nécessaire pour conclure l'investissement global. projet sur la construction du système d'adduction d'eau à Durres et, à terme, assurer un approvisionnement 24 heures sur 24 aux habitants de Durres, un engagement que j'avais demandé au président de tenir à la suite du tremblement de terre.

De même, nous avons discuté d'un autre investissement important dans le secteur de l'énergie, ainsi que d'un programme sur les femmes et les filles, programme très intéressant en effet que nous allons mettre en œuvre avec l'Agence française de développement. En attendant, nous avons évoqué les investissements français dans le secteur énergétique albanais, à savoir l’investissement de la société française Voltalia pour construire le parc photovoltaïque de Karavasta, la plus grande centrale solaire de la région, ainsi qu’un ou deux autres projets importants.

Nous avons également discuté du plan d'investissement européen dans les Balkans, l'Albanie étant déterminée à bénéficier du financement d'une série de projets ayant un impact national et régional sur les transports, les infrastructures et la numérisation.

Bien entendu, nous avons largement discutés sur la situation dans la région, les relations entre les pays de la région concernant le dialogue Kosovo-Serbie, la mise en œuvre des quatre libertés européennes fondamentales dans le cadre du Schengen régional et d'autres questions qui faisaient partie de notre longue conversation.

-Serez-vous un médiateur entre le Kosovo et la Serbie pour qu'ils harmonisent leurs positions?

-Je ne suis pas la bonne personne pour assurer la médiation entre le Kosovo et la Serbie, car je suis partial et en tant que tel, je défends définitivement les intérêts de l'Albanie et du Kosovo. C’est un processus dans lequel il appartient aux dirigeants du Kosovo de faire avancer le dialogue comme ils le jugent raisonnable. Bien sûr, avec mon soutien et celui du gouvernement aujourd’hui et à l’avenir à Tirana, et nous pourrons certainement recourir à des approches différentes à certains moments pour atteindre l’objectif, mais notre objectif reste absolument le même et je suis partial.

–Avez-vous reçu un signal concernant le processus d'intégration?

-C'est un processus continu. J'ai déclaré et je répète qu'il n'y a pas de secret. Le plus grand secret public, si nous pouvons le révéler, c'est que nous avons fait nos devoirs et tout dépendra de la situation au sein du Conseil européen et de la dynamique au sein des États membres de l'UE. Donc, c'est un fait connu et il n'est pas nécessaire de le commenter davantage.

ADRESSE

Ambassade d'Albanie
57, avenue Marceau 75116
Paris, France

TEL / FAX

Tel. +33 1 47 23 31 00
Fax. +33 1 47 23 59 85

Cas d'Urgence

+33 1 47 23 31 51
Appelez seulement en cas d'urgence. L'usage abusif est puni par la loi

E-MAIL

Chancellerie:
embassy.paris@mfa.gov.al

Consulat:
consulate.paris@mfa.gov.al

Affaires de police/sécurité:
officer.paris@mfa.gov.al

SERVICE CONSULAIRE

Lundi, mardi et mercredi
09h30 - 13h00
* Le service consulaire sera fermé les jours fériés albanaises

CHANCELLERIE

Lundi à jeudi
09h00 - 13h00
14h00 - 17h00

Vendredi
09h00 - 13h00
14h00 - 15h00