Participation à la 91e session du Conseil Permanent de la Francophonie

Le 28 mars 2014, a eu lieu à Paris la 91e session du Conseil Permanent de la Francophonie (CPF), sous la direction du Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), M. Abdou Diouf. 77 représentants des pays membres et observateurs de l’OIF y ont participé.
L’Albanie était représentée par l’Ambassadeur d’Albanie en France et Représentant du Président de la République auprès de l’OIF, Dritan Tola.
Dans son allocution lors des travaux du CPF, l’ambassadeur Tola a salué l’activité de l’OIF et a exprimé le soutien de l’Albanie au travail mené par l’organisation pour la résolution des problèmes politiques et des conflits, et en faveur du développement de la démocratie et des droits de l’homme dans l’espace francophone.
Il a souligné aussi les efforts de l’Albanie dans le domaine de la Francophonie et les nombreuses activités effectuées en Albanie dans le cadre du Printemps de la Francophonie pendant le mois de mars.
L’ambassadeur Tola a informé les participants sur l’avancement de l’Albanie dans le processus de l’intégration européenne, et notamment en vue de l’obtention du statut du pays candidat à l’Union européenne, comme priorité majeure et objectif national de l’Albanie.
A cet égard, l’ambassadeur Tola a fait appel aux pays membres et observateurs de la Francophonie, qui sont en même temps états membres de l’Union européenne, de soutenir les efforts de l’Albanie pendant cette période et en vue de la décision de l’UE en juin 2014.

 

Monsieur le Président,

Excellences, les Représentants des Chefs d’Etat et de Gouvernement,

Monsieur l’Administrateur Général,

Mesdames, Messieurs,

 

Monsieur le Secrétaire Général,

 

·         Je vous remercie et vous félicite au nom de l’Albanie pour votre rapport sur la situation politique, diplomatique et économique dans l’espace francophone, dont nous partageons pleinement les conclusions. Nous saluons les actions et les efforts de l’OIF et votre action personnelle pour le maintien de la paix, la promotion et la protection des droits de l’homme et des libertés démocratiques. Des actions pour ou dans des pays comme la RCA, le Mali, la Guinée-Bissau, l’Egypte, la Tunisie, le Madagascar, le Vietnam, etc.   

 

·         Permettez-moi de mentionner des actions très récentes comme : dans le cadre de son soutien au renforcement du système électoral en République du Congo, l’OIF a déployé une mission d’information et de contacts à Brazzaville ; l’OIF a aussi pris part active aux travaux de la 25ème session du conseil des droits de l’Homme des Nations unies à Genève et le Groupe francophone a délivré trois déclarationset l’OIF, en sa qualité d’observateur auprès du Conseil des droits de l’Homme, est intervenue à deux occasions.

 

·         Ces actions renforcent le rôle de notre Organisation comme acteur  mondial actif  et contribuent à la promotion de nos valeurs communes.

 

·         Je vous remercie aussi de la proposition de résolution sur Madagascar et nous nous réjouissons de voir Madagascar réintégrer nos rangs déjà cet-après-midi.

 

&&&&&

 

·         L’Albanie demeure le principal pôle de la francophonie dans les Balkans Occidentaux (j’espère que mes collègues de notre sous-région seront d’accord avec moi) et cet héritage historique mérite d’être cultivé encore et toujours.

 

·         Nous avons rendu hommage à la langue  française et la culture francophone en ce début de printemps pour célébrer la Francophonie en Albanie

 

·         Environ 100 manifestations ont été organisées dans le cadre du Printemps de la Francophonie dans le pays. Des concerts, des expositions, des conférences, des projections de films francophones, etc., ont rassemblé ensemble tous les francophones du pays, et notamment les jeunes, pendant 9 jours, du 20 mars jusqu’au 29 mars 2014. 

 

·         Le 20 mars, Journée Internationale de la Francophonie, le Ministère albanais  des Affaires Etrangères a remis les diplômes de la Francophonie à 15 personnalités albanaises et françaises qui ont contribué à la promotion des valeurs de notre communauté. Comme j’ai l’intention d’organiser une cérémonie pour ceux des diplômés qui vivent et travaillent en France, je serais honoré, Monsieur le Secrétaire Général, de vous avoir à cette occasion parmi les nôtres. 

 

&&&&&

 

Monsieur le Secrétaire Général,

 

·         Je profite de l’occasion pour partager avec vous le fait que l’intégration à l’Union européenne est le grand objectif national de l’Albanie, un objectif très largement embrassé par toute la population albanaise et fortement soutenu par toutes les forces politiques du pays.

 

·         En octobre dernier, la Commission européenne a fait une recommandation en faveur de l’obtention du statut du pays candidat à l’Union européenne. Son rapport d’étape a reconnu les efforts effectués par l’Albanie et, à cet égard, la recommandation reste toujours très encourageante.

 

·         Quelques Etats membres ont demandé un peu plus de temps afin de voir  s’entériner le progrès réalisé. Et nous comprenons cela. Mais, il y a aussi le danger d’une mauvaise interprétation de cette décision et d’une certaine frustration de la part des forces progressistes en Albanie et de la part des Albanais dont le désir est de voir l’Albanie intégrer l’Union européenne solidement sans oublier pour autant la dynamique dans le temps.

 

·         Ceci est le souhait et l’attente des Albanais d’Albanie, mais aussi des Albanais de la région pour qui notre pays a toujours été un facteur stabilisateur et qui a joué un rôle très constructif au niveau régional.   

 

·         Pour nous, le sens de la décision du Conseil européen du décembre 2013 était: consolider les réformes entamées, renforcer les mesures prises et produire davantage de résultats concrets jusqu’à l’échéance du prochain Conseil européen du juin 2014.

 

·         A cet égard, nous avons mobilisé toutes nos ressources pour obtenir des résultats tangibles en vue de l’intégration européenne, mais aussi pour le progrès du pays et pour le bien-être des Albanais en général.

 

·         Je citerai ici ce grand Français et Européen qu’était Jean Monnet, l’un des pères fondateurs de l’Europe, qui avait dit : « je ne suis pas optimiste, mais je suis ferme ». Je me permettrai de dire « je suis en même temps ferme et optimiste ».

 

·         Je saisis l’occasion ici aussi pour faire un appel aux 14 pays membres et observateurs de l’OIF, et qui sont en même temps membres Etats membres de l’Union européenne, pour qu’ils soutiennent l’action et les aspirations de mon pays et donner une suite positive et méritée à ses efforts.

 

 

 

 

&&&&&

 

·         Dans ce contexte, je souhaite porter à votre attention ma conviction personnelle et celle de mon gouvernement que la perspective européenne reste la seule pour l’Albanie et pour la région des Balkans Occidentaux, une région qui a connu des conflits tragiques il n’y a pas si longtemps.

 

·         Sur ce point, les développements actuels sur la scène internationale doivent nous faire réfléchir sur la fragilité des acquis et sur la nécessité de les consolider.     

 

 

&&&&&

 

 

Monsieur le Secrétaire Général,

 

·         L’Albanie a suivi avec grande attention et préoccupation la situation en Ukraine et en Crimée. L’Albanie s’est unie à la position de l’Union européenne, des Etats-Unis et de la communauté internationale, que les événements en Ukraine constituent un précédent dangereux pour l’ordre mondial et les relations internationales.

 

·         L’Albanie soutient l’action de l’Union européenne dans ses efforts de faciliter et de s’engager dans un dialogue de fonds impliquant l’Ukraine et la Russie en vue d’une solution diplomatique et négociée.

 

&&&&&

 

 

·         L’Albanie se préoccupe aussi de la détérioration de la situation en République Centrafricaine et salue les déclarations de l’Union européenne à l’appui des opérations combinées de la force africaine MISCA et l’opération française « Sangaris » pour restaurer l’ordre public. L’Albanie salue aussi l’intention de l’Union européenne de prendre part dans les actions dans ce pays.

 

 

&&&&&

 

 

Monsieur le Secrétaire Général,

 

·         Je voudrais notifier que l’Albanie continuera d’apporter son soutien à la Francophonie et aux actions menées et les programmes mis en œuvre pour réaliser nos objectifs fondamentaux.

 

·         Je salue aussi la création du groupe des ambassadeurs francophones à Paris et je voudrais exprimer mon engagement aux travaux et activités de ce groupe.

 

 

 

Merci de votre attention!

ADRESSE

Ambassade d'Albanie
57, avenue Marceau 75116
Paris, France

TEL / FAX

Tel. +33 1 47 23 31 00
Fax. +33 1 47 23 59 85

Cas d'Urgence

+33 1 47 23 31 51
Appelez seulement en cas d'urgence. L'usage abusif est puni par la loi

E-MAIL

Chancellerie:
embassy.paris@mfa.gov.al

Consulat:
consulate.paris@mfa.gov.al

Affaires de police/sécurité:
officer.paris@mfa.gov.al

SERVICE CONSULAIRE

Lundi, mardi et mercredi
10h00 - 13h00
* Le service consulaire sera fermé les jours fériés albanais:
1 jan 2022, 2 jan 2022,
14 mar 2022, 22 mar 2022
18 avr 2022, 25 avr 2022,
2 mai 2022, 3 mai 2022,
5 sep 2022, 28 nov 2022,
29 nov 2022, 28 déc 2022